Micro, nano, et petite entreprise : Quel statut choisir pour mon établissement ?

Business
Législation

La micro entreprise

La micro-entreprise est une entreprise qui compte moins de 10 salariés et dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas 2 millions d’euros par an.

Les caractéristiques de cette structure sont les suivantes :

  • Statut juridique : En France, les micro-entreprises peuvent être créées en tant qu'autoentrepreneur qui offre un régime fiscal avantageux et des formalités de création simplifiées en ligne et en quelques clics.  
  • Investissement initial : Les micros entreprises peuvent être créés avec un investissement initial limité, le risque financier pour l’entrepreneur est donc réduit.  
  • Risques limités : Les micros entreprises et leur taille limitée engendrent des risques moindres que les entreprises plus importante. Si vous devez faire appel à des investisseurs cela peut être un avantage pour eux, avec des risques limités.
  • Charges fiscales et sociales allégées : Avec une micro-entreprise, vous bénéficiez d’un régime fiscal et social allégé qui sera proportionnel à votre chiffre d’affaires. Avec une exonération de la TVA et d’un régime d’imposition forfaitaire simplifié, ce système vous permet de ne pas être exposé à des sommes trop grosses et de réduire les coûts.
  • Flexibilité : Les micro-entreprises sont très flexibles et s'adaptent facilement aux variations de l'environnement et du marché. L'organisation peut être modifiée rapidement pour adapter les cartes, le sourcing des produits etc.
  • Autonomie : La prise de décision facilitée et l'autonomie sont souvent citées dans ce type de structure. En effet étant gérées par le fondateur ou dirigeant de seule, ces taches sont simplifiées.  

La nano Entreprise

La Nano entreprise cumule les avantages de la micro entreprises décrite ci dessus à la différence qu'elle se compose de maximum 5 salariés et que son CA annuel ne peut pas dépasser 100 000€.

Les caractéristiques de cette structure sont les suivantes :

  • Statut juridique : La nano entreprise est dans la plupart des cas sous un statut EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou bien en entreprise individuelle directement. Vous bénéficiez donc d’un système de création simple et un régime fiscal avantageux.
  • Gestion simplifiée : Une nano entreprise est gérée par son fondateur unique. La liberté dans la prise de décision et la modification dans l'organisation pour s'adapter au marché en mouvement, en sont donc facilitées.
  • Fiscalité : L’ensemble des obligations fiscales et comptables sont allégées. Vous pouvez aussi bénéficier d’un régime simplifié en optant pour un régime fiscal de micro entrepreneur.
  • Développement de l’entreprise : À l’inverse des micro-entreprises, les nano entreprises ont une capacité de croissance plus restreintes en raison des paliers limites (nombre de salariés et CA annuel) assez vite atteints.

La petite entreprise

La petite entreprise et la micro entreprise sont souvent mélangées à cause de leur dénomination quasi similaire. Il existe tout de même des différences significatives : . Une petite entreprise peut avoir jusqu’à 50 salariés et son CA annuel ne doit pas dépasser les 50 millions d’euros.

Les caractéristiques de cette structure sont les suivantes :

  • Statut juridique : Avec une petite entreprise, vous êtes beaucoup plus libre de votre statut juridique ; les micro et nano entreprise sont limitées à 1 ou 2 choix, la petite entreprise peut se déclarer en tant que SAS, SARL, SA ou bien en société avec un nom collectif.
  • Régime fiscal : La petite entreprise est confrontée à un régime fiscal plus poussé et est confrontée à une comptabilité et à une fiscalité plus compliquée. Cela implique souvent de passer par un comptable pour la gestion fiscale et de la comptabilité.
  • Développement : malgré la gestion plus rigide que les micro ou nano entreprises, vos possibilités de développement sont plus importantes grâce aux paliers de CA et d'employés beaucoup plus élevés.

Stratégie numérique, business model, tendances food, marque-employeur : comment amener son restaurant au succès ? Retrouvez tous nos articles en cliquant sur cette page.

Ces articles pourraient vous intéresser.

Les restaurants santé

Aujourd'hui que cela soit dans les repas au domicile ou hors domicile, la prise de conscience sur l'impact de son régime alimentaire sur sa santé est fort. L'alimentation devient saine et équilibrée et de plus en plus de personnes cherchent à adopter un mode de vie sain et équilibré dans toutes leurs actions du quotidien. Connaissez vous les restaurants santé ?
En savoir plus

La comfort food : une tendance en plein essor

Avez vous déjà entendu parler de la comfort food ? Il s'agit d'une nouvelle tendance en restauration pour réactiver au travers des saveurs proposées des souvenirs. Une sorte de madeleine de Proust vous apporter chaleur et réconfort lors d'une dégustation.
En savoir plus

Les restaurants virtuels

A l'ère de la numérisation, le secteur de la restauration est en pleine transformation digitale comme de nombreux autres secteurs. Au centre de cette nouvelle vague, nous retrouvons les restaurants virtuels en pleine explosion et qui obligent les professionnels à se réinventer pour s'adapter à cette nouvelle tendance.
En savoir plus
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site et analyser l'utilisation du site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Un zeste de nos dernières
actualités
dans votre boite mail

Un condensé d'actus sur le secteur de la restauration professionnelle, sur les bons plans, les outils pratiques, ... et sur Salade2Fruits bien sûr !
Merci pour votre inscription !
Il y a eu un problème avec votre inscription...