Comment limiter le gaspillage alimentaire dans votre restaurant ?

Business
Cuisine
Restauration
Tendances

Quel est le poids du gaspillage alimentaire dans les émissions de gaz à effet de serre ?

L’ensemble des activités agricoles et alimentaires de France (en y incluant le transport et la fabrication des emballages) représente 36 % du total des émissions de gaz à effet de serre (GES). Quant à lui, le gaspillage alimentaire représente 3 %des émissions de GES.

À l’heure où les activités humaines impactent chaque jour un peu plus le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, la lutte contre le gaspillage alimentaire constitue un axe de progression prioritaire dans la restauration.

L’Ademe rappelle d’ailleurs que, contrairement à ce qu’on peut penser, l’essentiel de ce gaspillage provient des étapes de production, de transformation et de distribution.

En France, la restauration collective et commerciale est à l’origine de 14 % du gaspillage alimentaire. Le plus souvent, malgré de bonnes intentions et beaucoup de bonne volonté, de nombreux professionnels sont limités par la pratique, par un manque d’inspiration ou tout simplement par le temps.

Comment faire, dans ce cas, pour réduire véritablement les déchets alimentaires dans un restaurant ?

Comment éviter le gaspillage alimentaire ?

On ne le dira jamais assez, les doggy bags constituent une solution idéale pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Assez simple à mettre en place, ce système permet aux clients d’emporter leurs restes chez eux pour les manger ultérieurement. D’ailleurs, depuis une loi du 1er juillet 2021, si un client vous demande un doggy bag de lui-même, vous êtes légalement obligés de lui fournir un récipient adapté.

De même, en fin de service il arrive souvent que des produits invendus vous restent sur les bras. Grâce à des applications comme TooGoodToGo, vous pouvez proposer une réduction importante sur vos produits invendus plutôt que de les jeter. En France, plus de 33 500 restaurants s’y sont mis, et on peut aisément parier sur le fait que cette pratique se développera davantage dans les années à venir.

Autre idée: en créant la carte du restaurant, il peut être intéressant d’utiliser un produit dans plusieurs plats. Cela facilite la gestion des stocks et contribue à réduire le gaspillage.

Ne négligez pas non plus les retours d’assiette ! Cela vous permet d’observer si les portions servies conviennent ou non. Vous pouvez les modifier si ce n’est pas le cas, voire retirer les aliments que vos clients ne consomment jamais.

En 2030,les restaurateurs seront contraints par la loi à réduire leur gaspillage alimentaire de 50 % par rapport à 2015, sans compter que des évolutions législatives encore plus contraignantes pourraient être adoptées avant cette date.

En résumé, il existe donc mille et une astuces pour réduire le gaspillage alimentaire. À l’occasion, demandez également à vos employés s’ils n’ont pas quelques idées supplémentaires. Ça ne coûte rien et ça peut favoriser des initiatives intéressantes de leur part !

  

Une économie de 30000 à 40 000 € en moyenne par an

Une chose est sûre : gaspiller moins, c’est faire des économies. Toujours selon l’Ademe, le coût moyen du gaspillage alimentaire représenterait entre 30 000 et 40 000 € pour un restaurateur chaque année.

Il existe quelques pistes d’amélioration à envisager si ce n’est pas déjà le cas. Par exemple, une gestion des stocks optimisée permet de limiter au maximum la perte de produits. De même, faire le choix de produits locaux et de saison est un bon moyen de réduire les émissions de GES nécessaires au transport des produits. C’est aussi une façon de privilégier la qualité à la quantité, ce qui est une manière de répondre à la demande croissante de transparence et de durabilité (58 % des Français sont sensibles à l’origine des produits), voire de développer un nouvel axe de communication sur les réseaux sociaux.

Mieux encore, les journalistes de la presse locale sont toujours friands de ce genre d’initiatives. Si vous communiquez clairement sur ce point, ils seront sans doute intéressés et pourraient choisir de vous consacrer un reportage. Un excellent moyen d’attirer de nouveaux clients sensibles à cette démarche.

 

Tendances food, développement commercial, transition numérique, alimentation durable, etc. : si vous voulez tout connaître du secteur de la restauration, vous êtes au bon endroit ! Retrouvez tous nos articles en cliquant ici.

Ces articles pourraient vous intéresser.

[Recette] : Arlettes caramélisées aux agrumes by Bruno d'Angelis

Et si vous vous inspiriez des recettes de notre chef étoilé pour mettre des paillettes dans les yeux de vos clients pour les fêtes ?
En savoir plus

[Recette] Noix de St Jacques en Carpaccio, huile d’olive/citron, truffes by Bruno d'Angelis

Venez trouver l'inspiration auprès de notre chef étoilé Bruno D'Angelis : succès garanti pour vos repas de fêtes.
En savoir plus

[Recette] : Suprême de faisan, gâteau de blette, noisettes/parmesan by Bruno d'Angelis

En manque d'idées pour vos repas de fin d'année pour transformer l'expérience de vos clients en moment inoubliable ? Notre chef étoilé Bruno d'Angelis vous partage tous ses secrets !
En savoir plus
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site et analyser l'utilisation du site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Un zeste de nos dernières
actualités
dans votre boite mail

Un condensé d'actus sur le secteur de la restauration professionnelle, sur les bons plans, les outils pratiques, ... et sur Salade2Fruits bien sûr !
Merci pour votre inscription !
Il y a eu un problème avec votre inscription...